Note d'intention

Après deux films sur l'alimentation (We feed the World) et sur l'argent (Let's make Money), je me suis demandé d'où venaient des dérapages et des excès aussi énormes.

  • Pourquoi des cultures et des sociétés qui se considèrent comme hautement évoluées sombrent-elles dans des crises aussi graves?
  • Pourquoi ne sommes-nous pas heureux bien qu'en apparence, nous ayons tout pour l'être?
  • Pourquoi vivons-nous dans une angoisse existentielle permanente alors que nos économies ont créé une richesse incroyable?
  • Pourquoi ne parvenons-nous pas à répartir cette richesse de façon équitable?
  • Pourquoi préférons-nous une société enfermée dans ses peurs à une société ouverte et libre?
  • Pourquoi vivons-nous dans une société qui centre tout sur l'argent et non sur le travail?

À travers ce film, j'ai voulu tenter de trouver une réponse à toutes ces questions. Les experts, les penseurs, les scientifiques et les profanes seront d'accord avec moi: cette réponse, c'est la manière dont nous avons été préparés à vivre cette vie. La manière dont nous avons été élevés, socialisés et finalement, éduqués. En d'autres termes, tout repose sur l'alphabet qui nous a été inculqué et avec lequel nous nous sommes engagés dans le monde.

L'idée à l'origine de ce film n'était donc pas de comparer entre eux des systèmes d'éducation ni de les évaluer. En m'appuyant sur une situation qui n'est plus satisfaisante, j'ai souhaité inviter le spectateur à entreprendre un voyage, à bouger, à sauter lui-même le premier pas. La vie, c'est le mouvement. En même temps, il est essentiel que nous assumions les conséquences de nos actions. Nous devons balayer devant notre porte. Car une chose est claire, notre modèle occidental d'une société soi-disant moderne, progressiste est en panne. Pourtant, il continue à être vendu comme la seule option possible. Il n'est ni très honorable ni très responsable de prétendre que nous détenons la seule solution alors qu'elle est périmée depuis longtemps. L'histoire nous enseigne que l'on ne crée rien de neuf en rafistolant l'ancien.

Erwin Wagenhofer

Contact


Distributeur Benelux Imagine Film Distribution
Chaussée d’Alsemberg 980
1180 Bruxelles
Contact Emilie Macé
+32 2 331 64 31
Email alphabet@imaginefilm.be
Rester informé

Organiser une projection


Vous êtes un particulier ou une association et désirez organisez une projection, contactez-nous via ce formulaire!